Augmentation mammaire : la meilleur solution pour booster votre sex-appeal !

Les progrès spectaculaires de la technologie médicale ont permis aux chirurgiens plasticiens d’améliorer les techniques chirurgicales afin de garantir des résultats à la hauteur des attentes des patientes et ce, en toute sécurité. Les conséquences morphologiques dues au vieillissement sont, de loin, les causes principales qui poussent des millions de personnes à choisir la chirurgie esthétique et réparatrice afin de donner un coup de jeune à leurs corps et d’améliorer ainsi, leur confiance en soi.

L’impact de ce vieillissement est bien plus dévastateur sur la morphologie féminine car il est catalysé par les grossesses et les fluctuations hormonales qui leur sont associées. Les premières victimes de cette descente aux enfers sont les seins qui finissent par subir un relâchement cutané important associé  à une perte de tonus et de volume !

Outre le vieillissement, certains aspects morphologiques sont imposés par nos gènes, ainsi il n’est pas rare de voir des femmes se plaindre de la taille ou la forme de leurs seins et jusqu’ à peu, il était impossible d’augmenter la taille des seins sans risques majeurs pour la santé.

L’augmentation mammaire permet non seulement de corriger les seins tombants ou relâchés mais aussi d’augmenter leur volume et ce, selon les désirs de la patiente. En effet, plusieurs types de prothèses mammaires à base de gel de silicone existent sur le marché avec des volumes et des tailles personnalisables. Cependant, si la patiente a une peur bleue du bistouri et préfère recourir à des techniques moins invasives, le lipofilling des seins permet de réaliser une augmentation mammaire modérée.

Augmentation mammaire : les techniques

Deux techniques sont envisageables:

Augmentation mammaire grâces a la pose de prothèses à base de gel de silicone

Avant de subir une augmentation mammaire, ou tout acte chirurgical, il est primordial de préparer un bilan pré-opératoire complet qu’il faut transmettre au chirurgien et sur la base duquel ce dernier peut recommander d’autres examens complémentaires afin de prévenir tout risque de complication.

Le choix du volume des prothèses ou implants mammaires dépend, essentiellement, de l’objectif de la patiente. À ce titre, plusieurs types de prothèses à base de gel de silicone sont disponibles. La veille de l’intervention, lors de la consultation pré-opératoire, le chirurgien doit expliquer, d’une manière détaillée, le déroulement de l’intervention ainsi que les risques et les séquelles cicatricielles engendrées par l’intervention.

Réalisée sous anesthésie générale, l’augmentation mammaire grâce à la pose de prothèses en silicone peut durer entre    et.  . Une fois au bloc opératoire, le chirurgien commence par réaliser une incision (péri ou trans-aréolaire, sous-mammaire ou axillaire). Par la suite, il entame la pose des prothèses (avant ou derrière le grand pectoral), préalablement choisis par la patientes.

La durée d’une augmentation mammaire oscille entre 2  et 3 heures et une fois finalisée, un traitement à base d’antidouleurs et d’antibiotiques est prescrit afin d’atténuer les risques d’infection et palier les douleurs, peu intenses, qui peuvent être ressenties après l’intervention. Durant les premiers mois après l’intervention, toute activité sportive est prohibée même avec le port d’un bandage de protection en silicone. Un soutien-gorge médical devra être porté pendant un mois et un suivi clinique régulier et rigoureux doit être réalisé afin de dépister toute fuite de silicone.

Augmentation mammaire grâce au lipofilling

Moins invasive que la technique de pose d’implants en silicone, l’augmentation mammaire grâce au lipofilling est préconisée pour une augmentation modérée du volume des seins. Le lipofilling consiste à injecter de la graisse autologue (prélevée au niveau d’une partie du corps de la patiente grâce à la liposuccion ou lipoaspiration) sachant que cette dernière ne présente aucun risque de rejet ou de réaction allergique. Le chirurgien entame le lipofilling en injectant la graisse d’une manière homogène grâces à des micro incisions de 1 à 2 mm au niveau du  sillon sous mammaire.

La durée moyenne d’une telle intervention oscille entre 1h et 2h et ce, selon l’objectif de la patiente. L’augmentation mammaire grâce au lipofilling est réalisée en ambulatoire et la patiente peut quitter la clinique le jour même, cependant, il est recommandé d’envisager un court séjour (1 nuit) afin d’éviter toute complication.

Il est important de noter que 30 % de la graisse injectée sera résorbée par le corps et qu’une autre intervention peut être envisagée afin d’optimiser le résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *